Acheter un télescope sans se faire arnaquer

Illustration d'un télescope dans la nuit

L’acquisition d’un télescope est un investissement sur le long terme. Pour ne pas regretter son achat, il vaut mieux prendre certaines précautions avant de se lancer. Nos conseils pour ne pas se tromper.

Bien choisir son matériel

Il s’agit de la première étape à franchir et non moins la moindre lorsqu’on veut s’offrir un télescope. Bien sûr, vous pouvez avoir un coup de cœur sur un modèle qu’on vous a présenté mais avant de dégainer la carte bleue, prenez le temps de réfléchir et de vous poser quelques questions. Quel usage allez-vous faire de cet appareil ? Est-ce que son prix entre dans votre budget ?

Aurez-vous le temps d’en profiter ? Est-ce que les accessoires fournis sont adaptés à vos besoins ? Quid du service après-vente ? Telles sont entre autres les questions qui ont besoin de réponse avant d’acheter un télescope. En cas de doute, n’hésitez pas à demander l’avis d’une personne qualifiée qui saura mieux vous expliquer certains aspects techniques de l’appareil. Si vous n’en trouvez pas dans votre entourage, consultez les forums ou contactez directement le fabricant.

Grande surface ou magasin spécialisé ?

Les supermarchés et les opticiens peuvent proposer quelques modèles de télescopes à côté des appareils photos, des lunettes de soleil ou autres articles. Même si les prix affichés sont généralement intéressants dans ce type de commerce, la prudence est de mise.

Ces magasins proposent généralement des modèles d’entrée de gamme avec une précision moyenne qui pourront vous décevoir. Ils n’ont toujours pas non plus de personnel suffisamment qualifié pour vous guider dans votre choix. Donc, à moins que vous soyez très sûrs de savoir ce que vous achetez, mieux vaut opter pour une enseigne spécialisée.

Passer par un intermédiaire, une fausse bonne idée ?

Devant la complexité des termes techniques et la sophistication de certains modèles, un amateur sera vite tenté de s’en remettre au vendeur de l’appareil. Ici encore, la prudence est de mise car si ce dernier n’a aucune passion pour l’astronomie, ni la moindre qualification dans le domaine, sa motivation risque d’être purement commerciale.

Pour être apte à vous conseiller et vous guider dans votre choix, le vendeur doit être un astronome amateur ou un consultant spécialisé dans le domaine de l’astronomie. En ce moment là, il pourra vous aider à sélectionner l’instrument qu’il vous faut parmi les modèles disponibles, en vous expliquant les atouts et les limites du modèle en question.

De la même manière, évitez de confier à une tierce personne l’achat de votre télescope sans avoir préalablement évalué et étudié le modèle convoité. Une simple erreur dans le choix des accessoires pourrait gâcher tout le plaisir de votre achat, avec toutes les contraintes que cela implique (retour, demande de remboursement, service après-vente, etc.).

Acheter son télescope en ligne

Le web offre un large choix de boutique proposant des appareils high-tech comme les télescopes. Si un des modèles présentés par un site marchand vous intéresse, prenez le temps de questionner le vendeur sur le produit. S’il n’est pas réactif alors que vous représentez un client potentiel, méfiez-vous car il le sera encore moins en cas de problème après la transaction. Mieux vaut dans ce cas acheter son produit ailleurs.

Même si les achats en ligne sont quasiment sans risque sur les sites connus où un système de retour et de remboursement est mis en place, il veut mieux rester prudent lorsque le montant de la facture est assez élevé. A la différence du magasin du coin, il y a toujours la question sur le service après-vente et l’éventuelle panne à gérer, avec les frais de transport. Attention également aux arnaques sur l’Internet. Il faut toujours se méfier si le prix de l’article est largement inférieur au prix moyen du marché.