Une assurance temporaire location de camping car ? Possible !

Le camping car peut tout à fait faire l’objet d’une assurance temporaire. A partir du moment où votre camping car sort de votre garage, même s’il est dételé, il devra être assuré au minimum en responsabilité civile.

Quand souscrire une assurance location camping car temporaire

D’abord, si vous êtes propriétaire de camping car et souhaitez le faire louer, vous pouvez choisir une assurance qui permette cette possibilité. Si ce n’est pas le cas, vous pouvez choisir entre assurer vous-même votre camping car en assurance tous risques ou une assurance temporaire, ou encore demander à votre locataire de souscrire l’assurance et de vous en fournir une attestation.

Il s’agit ici de location privée et non dans le cadre d’une activité commerciale ou professionnelle.

Normalement, en cas de location de camping car auprès d’un professionnel, le tarif de location inclut déjà une assurance. Dans ce cas, il ne reste plus au locataire qu’à vérifier quelle est l’étendue de la couverture. Si l’assurance est au tiers, le locataire peut trouver intéressant de contracter une assurance temporaire avec plus de garanties à son bénéfice.

Les options d’assurance complémentaires disponibles

Vous pouvez choisir tout cimplement l’option tous risques, mais pour plus de précision, voici des options que vous pouvez choisir d’ajouter à votre couverture de base : l’assurance contre le vol, les incendies ou les bris de glace (incluant les panneaux solaires), l’assurance individuelle accident, que vous soyez responsable de l’accident ou que le responsable ne soit pas identifiable, la garantie du contenu du camping car qui doit être déclaré au préalable auprès de l’assureur et qui ne doit pas dépasser un certain montant.

Les garanties étant différentes d’un assureur à un autre, n’hésitez pas à recourir à un comparateur d’assurances, et surtout de vérifier les franchises qui resteraient dues en cas de sinistre.

Les conditions d’une assurance temporaire camping car

En règle générale, l’assureur exigera que le conducteur habituel du camping car pendant la période de souscription, ait au minimum 23 ans, 2 à 5 ans de permis à son actif et qu’il ait été délivré par certains pays, et un bonus assez consistant.

L’assurance temporaire est également sensiblement plus chère, et un dépôt de garantie peut également vous être demandé avant la livraison du camping car.

En cas de déplacement à l’étranger, il vous faudra également vérifier que les pays que vous traverserez ou dans lequel vous vous rendrez sont couverts par l’assurance. Vous pouvez vous référer à votre carte verte pour cela ou demander plus de précisions à votre assureur avant de valider votre devis.