Comment créer son propre observatoire ?

Créer son propre observatoire

La plupart des passionnés d’astronomie ignorent qu’il est possible de créer son propre observatoire pour regarder le ciel et le reste de l’univers à loisir. Suivez nos conseils pour construire le vôtre.

 

L’intérêt d’un observatoire

Grâce aux télescopes de votre observatoire astronomique, vous pourrez profiter de vues exceptionnelles du ciel, des étoiles, des planètes et du soleil en utilisant des filtres adaptés. Et à condition d’avoir de la patience, car l’opération peut nécessiter quelques dizaines d’heures, il est éventuellement possible de traquer des objets célestes faiblement lumineux tels que les comètes et les nébuleuses péri galactiques.

 

Le site idéal pour la construction d’un observatoire

Idéalement, un observatoire se situe sur les hauteurs afin qu’aucune construction voisine ne vienne gêner la vue. Éventuellement, élaguez les arbres trop hauts. La météo est un autre critère important, car la zone ne doit pas être trop pluvieuse et bénéficier d’un ciel dégagé le maximum de soirs de l’année.

Idéalement, il doit être loin des éclairages publics et autres pollutions lumineuses, car, même en cas de ciel parfaitement dégagé, impossible de distinguer quoi que ce soit sans une nuit bien noire. À moins d’obtenir de la mairie d’éteindre l’éclairage durant vos moments d’observation…

 

La construction de l’observatoire

Il vous faut ensuite un petit bâtiment pour ne pas avoir à monter vos instruments à chaque fois, à être à l’abri du vent et pouvoir le couvrir rapidement en cas d’intempérie. S’il est équipé du wifi, vous pouvez même partager vos observations en temps réel.

Abri de jardin en bois ou construction en dur en parpaings et dalle de béton, chacun à ses préférences. Pour le dessus, une coupole transparente est préférable à un toit, pour un encombrement réduit et une ouverture facile. Avec un rail pour le faire coulisser, c’est l’idéal.

Plusieurs points essentiels arrivent : l’isolation du plancher et des murs, un système de sécurisation performant, l’installation du câblage électrique et informatique dans des tranchées éloignées l’une de l’autre pour éviter les interférences électromagnétiques.

Le pied colonne, élément le plus important de l’observatoire, doit s’enfoncer dans le sol dans un bloc de béton, isolé du plancher et du reste de l’observatoire pour supprimer tout risque de vibration.

Voilà, il ne vous reste plus qu’à poser la lunette, à la raccorder au PC posé sur un petit bureau et à effectuer les configurations nécessaires. Vous serez prêt pour votre première nuit d’observation !