La planète à 3 soleils : quand la réalité rattrape la fiction

Star Wars n’a qu’à bien se tenir car voici qu’un astrophysicien polonais vient de trouver une planète qui n’a pas deux mais trois soleils. Il se trouve que cette découverte vient bouleverser toutes les théories de formation des planètes au sein de la communauté scientifique. Voyons ce phénomène de plus prêt car nous assistons à une révolution cosmologique.

Bohdan  Paczynski de l’Université de Princetown à découvert une planète à 3 soleils qui se trouve à 149 millions d’années-lumière de notre planète bleue.  Elle n’est ceci dit pas habitable car sa chaleur dépasse les 1000°C (1/5 la chaleur de notre soleil), ses années sont également très courtes.

Les planètes à 2 soleils, compliquées mais existantes

Tout d’abord il est bon de rappeler que la galaxie n’a pas que des systèmes solaires comme le nôtres, il peut y avoir 2 soleils et pas d’orbite stable pour la planète. Cependant, la théorie pour expliquer qu’une planète puisse avoir deux soleils est que la planète se soit formé plus loin des étoiles et déplacer par la suite. En effet, normalement pour qu’une masse gazeuse avec de l’hydrogène et de l’hélium il faut qu’un noyau de roche et de glace se forme pour attirer les gazes ensuite. La planète doit forcément venir d’ailleurs du secteur d’une étoile car celle-ci dégage une chaleur telle que le noyau ne peut pas se former.

L’exploit naturel de la planète à 3 soleils

La révolution vient du fait que le système à 3 soleils, HD 188753, est le premier à voir 3 soleils et surtout la planète n’a pu se déplacer. Cette planète a une orbite autour de l’étoile centrale avec un tour sur elle-même de 3,3 jours. Il y a aussi deux étoiles (visible en même temps depuis la planète), une rouge et une orange qui tourneraient ensemble et très rapidement. C’est ce mouvement rapide qui devrait expulser tout corps venant de derrière ces étoiles et qui force à constater que la planète se soit créée entre les étoiles.

L’explication plausible mais qui reste à approfondir de l’astrophysicien, Bohdan Paczynski, est que la planète se soit formée en même temps que les étoiles (avant que le climat du système devienne trop chaud) à partir d’un nuage proto stellaire.