La supernova la plus lumineuse jamais observée jusqu’à aujourd’hui

Pour la première fois de l’histoire de l’humanité, les scientifiques ont pu observer une supernova. La nouveauté impressionnante et encore inexplicable est l’énergie et la lumière dégagé lors de cette explosion. Nous allons vous expliquez pour ceux qui ne savent pas le principe d’une supernova et le phénomène observé grâce au télescope spatial de la NASA Kepler.

Qu’est-ce qu’une supernova ?

Une supernova c’est l’explosion d’une étoile. Le fonctionnement est simple, les étoiles sont composées essentiellement d’hydrogène, un élément très léger et simple. Une grande pression de cette matière compresse le noyau de l’étoile et déclenche une fusion nucléaire qui va libérer l’énergie de l’hydrogène et faire briller l’étoile.

Après plusieurs millions d’années la fusion transforme l’hydrogène en éléments plus lourds tels que l’hélium, le carbone et l’oxygène. La fusion se poursuivra jusqu’à obtenir du fer et du nickel, et ne pourra plus libérer assez d’énergie pour continuer d’alimenter le noyau. Ce qui va causer la supernova, mort de l’étoile, car les couches extérieurs vont d’effondrer vers le centre et cela va envoyer une énergie soudaine et puissante.

Le phénomène et ses mystères

L’observation de la supernova par les astronomes américains a été possible grâce au télescope spatial Kepler de la NASA, qui cherche des nouvelles planètes comme la Terre. La supernova été baptisé KSN 2011d et a été qualifié de supergéante rouge, par rapport à sa couleur lors de l’explosion. Elle se trouvait à 1,2 milliards d’années lumières de nous et dont la taille a dépassé 500 fois celle du soleil et jusqu’à 20 000 fois plus lumineuse que le soleil selon les calculs des astronomes.

C’est pour cette raison qu’il s’agit de la supernova la plus lumineuse jamais observé à ce jour. Les raisons sont en revanche un mystère. Le chercheur Todd Thompson pense à un magnétar. C’est une étoile très rare qui tourne au moins 1000 fois par seconde créant de l’énergie pour faire une lumière intense. Les astronomes vont alors explorer la galaxie et spécialement les environ de l’explosion de la supernova avec le télescope spatial Hubble pour trouver des indices, mais l’étoile se trouvait au centre d’une grande galaxie, l’hypothèse de T.Thompson est écarté.

Il s’agit par conséquent d’une avancé dans les recherches scientifiques et physiques puisqu’elle permet d’approfondir le sujet et peut être être à l’origine d’une découverte du XXIème siècle.