Les théories qu’Einstein réfute sont toujours d’actualité

Nous connaissons tous le fameux physicien Albert Einstein de nom, de son portrait où il tire la langue mais aussi pour ses théories. Il en a réfuté plusieurs après avoir compris les conséquences que celles-ci pourraient avoir et nous allons nous intéresser à celle de l’univers constant.

La théorie de l’univers stable

S’il y a bien une chose qu’Albert Einstein ne voulait pas admettre c’est l’hasardise dans la conception de l’univers. Nous entendons souvent parler de la polémique et querelle de tous les temps entre la science et la religion, et bien Einstein disait que « Dieu ne joue pas au dès ».

Il s’est battu contre la théorie du Big Bang qui veut que l’univers soit en constante mobilité, soit il se resserrait toujours plus soit au contraire il s’expandrait toujours plus pour refaire un Big bang. N’acceptant pas cette idée, le physicien a eu pour idée d’insérer volontairement dans ses calculs un élément joker « la matière vide ou la matière noire ». C’est l’élément qui permettrait la stabilité de l’univers.

Or en 1929, l’astronome Edwin Hubble brise la théorie qu’Albert a mise sur pied et que tout le croît en observant que les planètes ne dispersaient les unes des autres. Il se battra 3 ans avant de reconnaître son erreur et d’accepter la véracité des calculs de l’astronome.

La matière noire, possible

Cependant la théorie d’Einstein été déjà établie dans les mentalités et il est donc normal que certains est créé un camp pour défendre l’idée de la cosmologie stable.

C’est le but même de l’IceCube, un télescope de L’observatoire de neutrino IceCube en Antarctique. Il a pour rôle de découvrir l’existence de neutrinos inconnus actuellement et comment ils peuvent agir et interagir avec les autres. Les neutrinos sont des particules qui ont une masse quasi inexistante.

icecube-ice-telescope-in-antarctica

Par conséquent grâce à l’observation de ce télescope il est possible de trouver quelles particules est faite la matière noire. Il se trouve qu’il a d’ailleurs observé un neutron stérile car eux contrairement aux classiques n’interagissent pas avec les quarks et leptons en plus d’avoir une masse plus importante, ce qui pourrait révolutionner le monde de la physique. En effet, pour l’instant la matière noire reste un mystère car c’est une présence dans d’univers que l’on ne peut pas voir directement mais dont on constate des effets gravitationnels.